LE SILENCE DE LA MER (spectacle non disponible)

de VERCORS
édité chez Albin Michel
interprété par JACQUES MASSON
mise en scène de

 

Pourquoi jouer Le Silence de la Mer ?

Il y a très exactement 70 ans, en 1941, en pleine occupation de la France par les Allemands, Jean Bruller, dit VERCORS, rédigeait Le Silence de la Mer, une nouvelle qu’il publia comme premier ouvrage des Editions de Minuit alors clandestines, fondées par Pierre de Lescure et lui-même en 1942.

En 1941, sous l’occupation, Werner von Ebrennac, officier allemand, habite une chambre réquisitionnée par l’ennemi dans la maison d’un vieil homme et de sa nièce. La famille française s’oppose par le silence à cet officier qu’elle est obligée de loger.

Ce texte était dédié à St Pol Roux, poète assassiné par un soldat allemand le 23 juin 1940.

vercorsIl y a 20 ans, le 10 juin 1991, VERCORS, né le 26 février 1902, nous quittait. Avant de disparaître, il confiait à un journaliste : Ce qui m’a intéressé tout de suite, après la guerre, avec le nazisme, c’est la définition de ce qu’est vraiment l’homme, de ce qui est humain dans l’homme.

J’ai grandi dans un milieu sensible de combats politiques (mon père Hervé Masson, artiste peintre, a combattu pour l’indépendance de l’île Maurice) et de création (mon oncle Loys Masson, poète de la Résistance, fut rédacteur en chef des Lettres Françaises).

Aujourd’hui, toujours passionné de théâtre, de conte et de poésie, qui sont les armes de l’esprit, je désire transmettre le puissant texte de VERCORS, le Silence de la Mer.

L’intérêt de ce texte réside dans l’ambiguïté des rapports humains devant un silence prégnant face à un occupant pourtant épris de culture, de musique, d’amour, de ce qu’il appelle « la Grande Europe » à venir.

Le spectacle, joué à flux tendu, donne à réfléchir sur le comportement des hommes dans les situations les plus extrêmes de conflits. Cette oeuvre de résistance, premier texte littéraire de la Résistance édité clandestinement, mène le spectateur à une réflexion sur l’éthique et la force de l’esprit.

A notre époque de crise, de chômage, de problèmes sociaux, qui sont autant de chapes de plomb avec lesquelles l’homme peut chercher à exister sans abandonner sa dignité, l’interprétation d’un tel texte écrit dans les conditions extrêmes de la privation de liberté devrait susciter le désir intérieur pour chacun d’une vigilance accrue et d’un refus des complaisances.

Je remercie François Bruller, le fils de VERCORS, de son chaleureux soutien. Puisse Le Silence de la Mer susciter des émotions pour éveiller nos consciences !

J.M



Fiche technique

Mise en scène : 
Distribution : Jacques MASSON
Durée du spectacle : 1 heure 15 minutes
Eclairage : plein feu (alimentation électrique 220 volts)
Décors : pas de décors mais salle sombre pour vidéoprojection
Espace scénique : +/- 6 mètres d’ouverture - +/- 3m de profondeur mètres
Temps d’installation : 1 heure.


Ci-dessous une lettre de Louis Aragon à Jacques Masson, l’interprète du Silence de la Mer. Louis Aragon, poète de la Résistance.

Louis Aragon, auteur de Saint Pol Roux ou l’espoir, publié dans Poésie 41 en 1941 en hommage au poète assassiné par un soldat allemand.