Parcours de membres de notre équipe

notre président d'honneur 

Obaldia


René de Obaldia, doyen de l'Académie française. Il est le dramaturge français vivant le plus joué dans le monde. Ses poésies sont apprises par les enfants dès l'école primaire, et il a été au programme du baccalauréat.

Son parcours, cliquer ici

 

notre président

Indrassen Vencatachellum, consultant UNESCO pour le projet d’assistance du PNUD à cette organisation jusqu’en 1986. Pendant cette période, il assure la coordination des politiques culturelles africaines, la formation des administrateurs et animateurs culturels au Centre Régional de Lomé et la promotion de la créativité dans les secteurs des arts, du cinéma et de l’artisanat. Parmi ses initiatives au sein de l’ICA, signalons : la création du Prix du meilleur film documentaire au FESPACO, le lancement de la collection « Artisanats traditionnels d’Afrique », la présentation sur scène des œuvres primées au Concours théâtral africain de RFI et l’organisation de séminaires sur la dimension culturelle du développement, respectivement pour les conseillers culturels des Ambassades africaines en France (avec le concours de l’ACCT/EIB) et des conseillers économiques des Ambassades africaines à Bruxelles (en coopération avec le Ministère belge de la culture française).

En 1987, il intègre le Siège de l’UNESCO à Paris en tant que spécialiste de programme dans la Section de la création artistique, chargé des activités dans les domaines des arts de la scène, la musique, la danse et l’artisanat. Il est nommé Chef de cette Section en 1995 et Directeur de la Division des expressions culturelles et des industries créatives en  2006. A ce dernier titre, il a supervisé la préparation et l’organisation des premières réunions du Comité intergouvernemental chargé de la mise en œuvre de la Convention sur la promotion et la protection de la diversité des expressions culturelles. Il a également fait partie du Comité technique chargé de l’évaluation de projets « Culture et développement » soumis dans le cadre du programme «  UNDP/Spain MDG FUNDS » lancé en 2008. indrassen

Il est à l’origine de nombreuses initiatives visant à donner de la visibilité aux programmes de l’Organisation dont : le lancement d’un Plan décennal pour le développement de l’artisanat dans le monde (1990-1998), la création de la Reconnaissance en Excellence de l’artisanat par UNESCO et du Prix de la promotion des arts, les expositions thématiques au Siège et les expositions itinérantes des lauréats du concours « Design 21 » ainsi que  l’édition de Guides méthodologiques à l’intention des entrepreneurs culturels. Jusqu’à son départ à la retraite en juin 2008, il a aussi assumé les fonctions de Chef  de projets extrabudgétaires (« Artistes en développement » financé par la Norvège, « Design 21 » et « Dream Centers » financés par le Groupe Felissimo du Japon). En 2009, il est chargé par l’UNESCO d’organiser le premier Festival international de la diversité culturelle . En 2010, il fait partie de l’équipe d’experts désignés par la Commission Européenne de réaliser l’évaluation des Programmes ACP Films et ACP Cultures et de formuler un nouveau Programme de soutien de l’UE au secteur culturel ACP.

Un Président décontracté !      

Parfaitement trilingue anglais-français-espagnol, il a effectué des missions d’assistance technique et des voyages officiels dans toutes les régions géographiques :

  AFRIQUE (Afrique du Sud, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Centre Afrique, Congo, Côte d’Ivoire, Ethiopie, Gambie, Ghana, Guinée, Kenya, Liberia, Madagascar, Mali, Mozambique, Niger, Ouganda, Sierra Leone, Togo, Zambie et Zimbabwe) ; 

  •  ETATS ARABES (Algérie, Arabie Saoudite, Egypte, Emirats Arabes Unis, Jordanie, Liban, Maroc, Palestine, Sultanat d’Oman, Syrie et  Tunisie) ; 
  •  AMERIQUE LATINE ET CARAIBES (Argentine, Brésil, Bolivie, Chili, Colombie, Costa Rica, Cuba, Equateur, Haïti, Mexique, Paraguay, République Dominicaine, Uruguay et Venezuela) ; 
  •  ASIE  
  •  EUROPE ET AMERIQUE DU NORD (Allemagne, Belgique, Bulgarie, Canada, Espagne, Etats-Unis, Finlande, Grèce, Israël, Italie, Monaco, Pays Bas, Portugal, Royaume Uni, Fédération de Russie,  Suède et  Turquie).
Pour services rendus à la coopération internationale et à la promotion des arts, il est Citoyen d’honneur de la Ville de La Havane (Cuba) et de Puerto La Cruz (Venezuela) et il a été décoré par les Ateliers d’Art de France, le FIDART d’Argentine, l’Institut de recherche islamique – IRCICA - d’Istanbul. 

Il est présentement Membre du Conseil d’administration de la Fondation Internationale de recherche appliquée sur le handicap (présidé par le Professeur Axel Kahn), Membre du Comité d’honneur de la Biennale des Arts de Santa Fé (Etats-Unis), Membre honoraire du Conseil mondial de l’artisanat-WCC, Président de L’Association L’EMOTIONNELLE et Coordonnateur  du Réseau international pour le développement de l’artisanat-RIDA.


notre conteur et acteur

Jacques Masson a été successivement comédien, réalisateur, conférencier puis conteur.
ANNEES 70-80
Après une formation de comédien au Théâtre Montansier de Versailles, il commence très jeune à jouer dans des pièces classiques dans de grands théâtres parisiens : l’Odéon, le Théâtre de la Ville, le théâtre Montansier de Versailles et en tournée en France et à l’étranger.En tant qu’acteur, il joue au cinéma, entre autres dans : Les Amitiés Particulières de Jean Delannoy ; Un Monde Nouveau de Vittorio de Sica ; Que la Bête meure de Claude Chabrol (à la même époque C. Chabrol met en scène au théâtre Macbeth et lui donne le rôle de Fleance) ; La Fiancée du Pirate de Nelly Kaplan, ; Nous n’irons plus au Bois de Georges Dumoulin où, aux côtés dejak-cv
Jacques Higelin et Marie-France Pisier, il incarne Jacquou, un maquisard sous l’Occupation. Film soutenu par Vercors.
Il joue de nombreux rôles pour la télévision, dont le rôle de Joachim dans Königsmarck de Pierre Benoît réalisé par Jean Kerchbron ; le rôle d’un zouave dans La Maison du Passeur de Jacques Prévert, réalisé par Pierre Prévert (une sympathie naît entre Jacques l’acteur et Prévert le poète qui le soutiendra dans son désir de devenir réalisateur).
Il devient réalisateur à son tour pour différents films de cinéma, Un Instant Ailleurs (film expérimental, en 16 mm) ; La Marche sur le Feu à l’Île Maurice (film ethnologique, en 35 mm ) distribué dans 35 pays.
Il réalise également des films poétiques pour la télévision avec Louis Aragon, Loys Masson, Philippe Soupault et Pierre Jean-Jouve. Il écrit le scénario de Le Notaire des Noirs, adapté du roman de Loys Masson.
En 1975, il fonde Connaissance de la Nature, organisme spécialisé dans la réalisation et la diffusion de films  animaliers où il devient spécialiste des loups et conférencier auprès de jeunes publics. Son film Les Koalas tourné en Australie, diffusé avec une senteur d’eucalyptus et une cinquantaine de koalas en peluche fut une expérience originale qui ne manqua pas de marquer les mémoires. Un autre film, Jean-Paul Moulière, berger traditionnel ou les quatre saisons d’un transhumant des Cévennes, décrit le quotidien d’un berger. Il publie enfin deux ouvrages, Les Loups ne font plus peur et Koala-Club.
ANNEES 90-2010
Il joue au Festival d’Avignon sa pièce Des Loups plein la tête au Théâtre du Comptoir, en 2002.
Il crée plusieurs expositions dont : Les Loups ne me font plus peur présenté dans 150 bibliothèques et médiathèques en France et à l’étranger ; Les Gentils Géants (sur le thème des baleines), et plus récemment une exposition itinérante consacrée à l’écrivain Guy de Maupassant.
En 1998, il devient conteur à plein temps. Son choix se porte vers des nouvelles, des récits, des histoires dont il est soit l’interprète, soit l’auteur-interprète. A ce jour, il a joué plus de 1500 représentations dans les théâtres, médiathèques, festivals et établissements scolaires.


Notre auteur, conteuse et conseillère artistique Nadja Viet Halik

Notre auteur et conteuse, Nadja Viet Halik
 

Nadja-cvAprès un baccalauréat scientifique à la fin des années 1970, et se sentant aussi reliée à la vie par les mots, (elle écrit depuis l’âge de sept ans!), elle entame des études universitaires en langues et littératures étrangères. Puis elle plonge dans le monde du travail en entrant dans un collectif de femmes pour créer une association socioculturelle à Strasbourg au début des années 1980. Le ministère du Droit des Femmes soutient cette structure associative qui fonde aussi son existence dans l’action sociale. La vocation culturelle du lieu se traduit par des festivals de cinéma, de musique ou des forums littéraires. À Strasbourg, elle écrit toujours, anime des soirées littéraires, et danse aussi, en suivant le cours de danse contemporaine de Renate Pook (amie de Pina Bausch à l'école de danse d'Essen en Allemagne, avec Kurt Joos, créateur du Tanztheater ). En 1995, à Vandœuvre, au Centre Culturel André Malraux, et pour le festival Musique Action, elle danse dans la création de Mux Makina, œuvre pour trois danseurs dans des décors et sur une musique originale de l’artiste Artô Stroïazzo. Avec ce dernier, et sous la direction de la regrettée décoratrice Titina Maselli, elle est chargée de la réalisation du gigantesque cheval du décor de Pietro Aretino mis en scène au Théâtre National de Strasbourg par Jean Jourdheuil en 1986. La même année, ils participent encore à l'aventure mémorable du Roi Lear monté en 1986 par Matthias Langhoff au Théâtre National de Strasbourg, (avec Serge Merlin dans le rôle-titre) avec la réalisation de mannequins qui figureront dans l'un des dix décors différents de cette pièce cyclopéenne. En tant que sculpteur et poète, Nadja a aussi été animatrice culturelle en milieu scolaire en Zone d'Éducation Prioritaire pendant six années. Elle intègre Radio France au début des années 1990, en rejoignant le réseau FIP en région (à Metz) pour une décennie d'un "commerce" agréable avec les auditeurs. Des interventions ciselées, une diction parfaite, sur un programme musical ininterrompu, se conjuguent avec une sensibilité à l'air du temps qui entoure le média radio. Après une restructuration, Radio France lui propose de continuer à parler sur les mêmes fréquences en région en devenant animatrice sur le réseau France Bleu. Les années 2000 sont donc sous le signe du reportage à travers la Moselle puis l'animation d'antenne en direct, avec toujours cette même empathie avec l'auditoire. En 2010, après un arrêt longue durée pour raisons médicales, Nadja intègre France Inter où elle est aujourd’hui éditrice pour le web du site. Depuis plusieurs années, elle soutient la Compagnie théâtrale en créant de nouveaux concepts (Madame Bovary, Ulysse & le Cyclope).À Paris, elle participe régulièrement aux soirées littéraires de l’Atelier des Amandiers, au cours desquelles elle dit et défend des textes poétiques. Depuis la saison 2016/2017, Nadja Viet Halik est au programme de la Compagnie L’Émotionnelle pour conter une nouvelle version de « Femme Phoque, Conte Merveilleux ».

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Notre metteur en scène


kathleenpotierKathleen Potier  est une comédienne formée au Conservatoire d'art dramatique Gabriel Pierné de Metz. Elle est aussi ancienne élève des Beaux arts. Elle a intégré une formation d'encadrement d'ateliers de pratiques théâtrales à la Sorbonne Nouvelle, ainsi qu'un training de l'acteur auprès du comédien Daniel Berlioux.
Elle a été mise en scène, entre autres, par Daniel Mesguich
Depuis 2016, engagée dans la jeune création, on la retrouve dans les créations de Laura Thomassaint, Cie Piscine Municipale et les spectacles d'Amdi Mansour, Cie Dédale.[s], notamment au théâtre de la Bastille.
Depuis quelques années, à Paris, elle donne des cours de théâtre à des élèves qu'elle met en scène.
A propos de Kathleen Potier cliquez sur la photo

notre  administrateur

Dominique MASSON
do-president

Un trésorier administrateur vraiment rigoureux !

Manager retraité : Acheteur, Technicien télécom, Ingénieur réseau et télécom, Méthode et projets Informatiques.
Depuis sa création : Administrateur et trésorier de « L’Emotionnelle » .
Formation et Diplômes : Droit, Brevet d’assurances Ingénieur télécom.
Loisirs et intérêts personnels :Cinéma, Voyages, Aide aux particuliers et Associations, Syndicalisme, Politique communale.

notre secrétaire

Yolande HAUSSELLE secretaireSecrétaire notariale retraitée, active dans une association caritative, hospitalière à Lourdes.
Elle aime la marche, la lecture.

Elle a même marché jusqu'à Saint Jacques          de Compostelle !